15 août 2020 Par vsophro

Comment se passe une séance?

Cadeau Zen !

Noël : Offrez de la Détente !

Une séance de Sophrologie/Relaxation

Pour faire plaisir à vos proches et leur permettre d’apprendre à se relaxer et à mieux gérer la pression du quotidien, offrez leur une ou plusieurs séances.

Tarif exceptionnel 2020 :

1 séance 45€ (au lieu de 50€)

3 séances 115€ (au lieu de 150€ soit 38€ séance)

Offre valable jusqu’au 31 Décembre 2020.

A offrir sous la forme d’une Carte cadeau : Carte personnalisée et enveloppe festive vous sont offertes si retrait au cabinet. Ou envoi par mail si achat à distance. Possibilité envoi par la Poste.

Carte cadeau nominative valable 6 mois non remboursable

Séance sur rdv au Cabinet ou à distance Skype

Véronique Malville 07 82 66 56 02 ou mail à vsophro@gmail.com




Hypnose, pourquoi ?

10 maux courants que peut résoudre L’Hypnose

L’Hypnothérapie est reconnu aujourd’hui comme un outil thérapeutique efficace apportant une solution naturelle à différents maux du quotidien.

1 Pour gérer et contrôler le poids

L’Hypnose permet à l’inconscient de reprendre le contrôle de ses habitudes alimentaires, de changer ses comportements, de retrouver les sensations de satiété ou de faim car souvent nous mangeons nos émotions !2

2  Pour arrêter de fumer

L’Hypnose s’est avérée extrêmement efficace en matière de sevrage tabagique. Cela permet à quelqu’un de changer sa façon de penser à propos du tabagisme à un niveau profond, en l’aidant à trouver la motivation pour arrêter de fumer en lui-même.

3  Pour vaincre les mauvaises habitude

L’Hypnose a longtemps été utilisée pour combattre et effacer les mauvaises habitudes, allant du rongement des ongles à la procrastination, en passant par le fait de boire trop de café ou de manger trop de sucre….

Encore une fois, cela tient à sa capacité à atteindre l’inconscient.

4 Pour aider à la gestion du stress

L’Hypnose s’avère utile pour aider à maintenir le stress à des niveaux confortables, acceptables et gérables : en comprenant d’où vient le stress, en se concentrant sur les émotions qui l’alimentent, sur les situations qui l’engendrent. En réduisant les sensations désagréables aussi bien physiques que mentale.

Pour retrouver la maîtrise e de soi et la confiance lors de certains évènements, y faire face. 

5  Pour soulager l’anxiété

L’Hypnose permet de  traiter ou de soulager l’anxiété.

Elle aide à aller à la racine du problème, à changer la façon dont on réagit aux moments stressants, à gérer les aspects physiques et émotionnels de son quotidien  qui peuvent conduire à l’anxiété.

Elle vous redonne le contrôle de sa vie en permettant  de reprogrammer son cerveau.

6  Faire face à la dépression

La dépression peut être déclenchée une expérience traumatique, comme le décès d’un proche, une perte d’emploi etc…..

L’Hypnose permet d’atteindre l’inconscient pour faire face directement à l’événement traumatique, en supprimant le choc pour atténuer la  dépression. C’est une désensibilisation émotionnelle. Il permet dans le même temps de se libérer de l’anxiété et des symptômes associés.

7  Pour vaincre le TOC

L’Hypnose permet de lutter contre les symptômes du trouble obsessionnel compulsif, de pensées, de comportements par relaxation physique, mentale et émotionnelle qui atténuent les angoisses et ainsi le trouble.

8 Combattre les peurs et les phobies

Les peurs et les phobies sont des réponses conditionnées qui se présentent sous la forme d’une anxiété accrue dans des situations données.

Le  but de l’Hypnose est de trouver la cause profonde de la phobie pour permettre à la personne de la gérer et de l’éliminer de sa vie,  d’améliorer son quotidien et d’atteindre ses objectifs.

9 Pour contrôler et soulager la douleur

L’Hypnose permet de mieux supporter et de réduire les douleurs chroniques par une profonde relaxation, la capacité à se détendre profondément et à se couper du conscient pour arriver à se concentrer sur les sensations, à les cibler, à les transformer.

10  Gérer les dépendances

L’Hypnose est un outil puissant pour lutter contre la dépendance, se débarrasser de comportements addictifs (alcool, jeux, tabac, sucre, affectif)  car elle permet d’ entrer en contact avec l’inconscient , le lieu où les suggestions peuvent prendre racine et grandir, le comportement inadéquate changer.

Sophrologie en visioconférence

Sophrologie de chez vous par Skype

Parce que vous ne pouvez pas vous déplacer, vous avez besoin de vous offrir une parenthèse détente de chez vous ou de votre travail, vous êtes très loin (France/étranger), vous avez des soucis de santé et vous souhaitez :

– Vous libérer du stress et des tensions

– Retrouver calme et sérénité

– Apprendre à respirer

– Prendre soin de vous

En Séance individuelle ou en groupe.

Avec les mêmes bienfaits qu’en cabinet.

La sophrologie se pratique en position assise ou  debout, parfois allongé. La séance est interactive et se déroule comme les séances au cabinet avec :

– un temps d’échange

– des exercices de respiration, des exercices dynamiques

– une détente du corps

– une visualisation

– à nouveau un temps d’échanges, de partages et de conseils

Le règlement s’effectue à l’avance via paypal

Informations et rdv au 07 82 66 56 02 ou par mail à vsophromail.com

Hypnose : Comment ?

Comment se passe une séance ?

Durant toute la séance vous restez toujours conscient(e).
L’Hypnothérapie n’a rien à voir avec ce qui est donné à voir en hypnose de spectacle. Aucune peur à avoir.
Vous resterez libre de vos faits et gestes.
Il vous est toujours possible de dialoguer avec moi, de vous lever, d’ouvrir les yeux.
Les séances d’Hypnose sont très encadrées : nous définissons ensemble l’objectif de votre séance et vous gardez toujours votre libre arbitre. A aucun moment, je ne vous fais faire ou dire quelque chose que vous ne voudriez pas faire ou dire. Vous êtes acteur (trice) de votre changement. Je suis près de vous pour vous accompagner, vous rassurer.

Hypnose Ericksonienne

Hypnose Ericksonienne

Qu’est-ce que l’Hypnose Ericksonienne ?

L’Hypnose Ericksonienne permet d’accéder à nos capacités, à nos ressources inconscientes.

Dans l’hypnose, nous utilisons l’esprit inconscient.

A l’aide de différentes techniques, l’hypnologue accompagne la personne dans son changement.

Il adapte sa pratique à la personne pour lui permettre de dépasser ses blocages, ses problématiques, de puiser dans ses propres ressources et développer au fur et à mesure le changement souhaité

« Qu’est-ce que je veux dire par inconscient? Je veux dire le fond de notre esprit, le réservoir d’apprentissages » Dr Milton H. Erickson.

Sophrologie et sommeil

Sophrologie et sommeil

Le sommeil est essentiel

Nous passons 1/3 de notre temps à dormir.
A 75 ans, nous avons passé 25 ans à dormir et 5 ans à rêver.
Le sommeil fait partie de nos fonctions vitales, il est aussi essentiel que de respirer ou de se nourrir.
Il nous est indispensable pour notre santé, notre équilibre aussi bien physique que mental et notre bien être car il permet à notre corps, notre mental et à nos émotions de récupérer. C’est lui qui assure la protection, le repos, la restauration et l’augmentation de notre système immunitaire et émotionne, de mémorisation et d’organisation des nouvelles connaissances etc …

Un  mauvais sommeil nuit à la santé

Les troubles du sommeil toucheraient 1 français sur 5. Hors, un manque de sommeil peut avoir de lourdes incidences sur la santé :

  • Fatigue physique et mentale
  • Troubles de l’humeur et des émotions
  • Problème de concentration, de mémorisation
  • Baisse de vigilance
  • Troubles de l’alimentation
  • Fragilité de l’immunité
  • Problèmes de poids
  • Diabète, hypertension, maladies cardiovasculaires etc…

Quelques chiffres

Les français sont les plus gros consommateurs de somnifères en Europe : 2 à 4 fois plus de somnifères utilisés que dans les pays voisins.
Les femmes sont plus touchées que les hommes (22% contre 1%) par les troubles du sommeil.
Dormir moins 6h par nuit augmente le risque d’obésité de 34% pour une femme et de 50% pour un homme. De même, les personnes en surpoids auraient plus de risques de connaître des troubles du sommeil, tels que l’apnée du sommeil.
Sur la route un décès sur trois est lié à un endormissement au volant.

Les mécanismes du sommeil

Notre rythme de sommeil est régulé par le cerveau qui contient notre horloge interne qui rythme notre journée selon le cycle lumière-obscurité sur 24h.
Le sommeil se décompose en 3 à 6 cycles qui durent environ 1 heure chacun.
Chaque cycle se divise en plusieurs phases du sommeil le plus léger au plus profond :

  • Le sommeil lent correspond à 75% de la nuit.
  • Le sommeil paradoxal correspond à 25% de la nuit. C’est le moment de la nuit où nous rêvons.

A chaque fin de cycle, il y a un micro-réveil de quelques minutes avant de se rendormir dans un autre cycle. C’est souvent à ce moment que le sommeil ne reprend pas son cours normal.
Les besoins en sommeil sont différents d’un individu à l’autre et sont généralement et sont génétiquement déterminés. Ils évoluent également avec l’âge : un enfant ne dort pas comme une personne âgée et en général, après 50 ans le temps de sommeil diminue et l’on se réveille plus tôt.

Les troubles du sommeil

Les problèmes liés au sommeil sont nombreux et peuvent avoir des origines diverses :

  • Difficultés d’endormissement
  • Réveils nocturnes
  • Insomnies
  • Syndrome des jambes sans repos
  • Apnée du sommeil
  • Bruxisme

Les raisons d’un mauvais sommeil

Elles sont multiples et résultent en particulier :

  • D’une mauvaise hygiène de vie : horaires irréguliers, mauvaise alimentation, consommation excessive de café, d’alcool etc…
  • De changements de vie : changements professionnel, deuil,, divorce, problèmes de santé etc…
  • De travail en horaires décalés
  • De l’arrêt brutal d’un traitement médical

Sophrologie et sommeil

La sophrologie apporte des outils pratiques, adaptés, simples à mettre en pratique. Elle aide à la récupération en journée, à se débarrasser des tensions aussi bien physiques que mentales, facilite l’endormissement et un sommeil récupérateur et constant.
Elle propose des exercices dynamiques et des visualisations positives qui favorisent le relâchement musculaire et la détente mentale.
Elle permet de retrouver la confiance en ses capacités à dormir, de se décharger de son stress, de développer une attitude plus positive et d’adopter une hygiène de vie plus propice à un meilleur sommeil.
Dans de nombres cas, la sophrologie est une véritable alternative aux traitements chimiques. Cependant, certaines pathologies nécessitent un accompagnement médical et la sophrologie est alors un complément.

Le protocole sommeil est en place sur plusieurs séances (le nombre dépend de l’ancienneté du problème) en individuel ou en petit groupe. Les séances tournent autour de la pédagogie du sommeil et la pratique sophrologique. En effet, il est essentiel de bien comprendre le fonctionnement du sommeil, d’analyser son hygiène de vie et de l’améliorer (alimentation, choix de ses activités etc…)

L’amélioration et l’autonomie s’acquièrent avec une pratique régulière et le suivi de rituels.
La persévérance est essentielle. En sophrologie, c’est par l’entraînement et la répétitions que les résultats se font sentir, s’installent petit à petit et s’ancrent dans la durée.

La sophrologie ne substitue pas à un médecin.

Les troubles du sommeil peuvent être symptomatiques de pathologies et doivent en premier lue vous amener à consulter votre médecin traitant qui saura vous conseiller au mieux. En parallèle avec votre médecin, la sophrologie pourra vous accompagner durant votre suivi et traitement médical.


Sophrologie pour les enfants

Sophrologie pour les enfants

La sophrologie pour tous les âges

Créée en 1960 par Alfonso Caycedo, médecin neuropsychiatre d’origine espagnole, la sophrologie est une méthode psychocorporelle « qui procure un relâchement à la fois mental et musculaire, souligne Catherine Aliotta. Elle permet d’éliminer les tensions, de retrouver un état de bien-être, mais aussi de développer son potentiel, c’est-à-dire ses capacités physiques et mentales ». Parce qu’elle peut se décliner de façon très ludique, elle est idéale « à partir de 5 ans environ, lorsque l’enfant a acquis une bonne coordination motrice, s’exprime facilement, est capable de dire ce qu’il ressent ».

Des indications multiples

Dès cet âge, la sophrologie est indiquée notamment dans les troubles du sommeil (cauchemars, insomnies…), la peur du noir, les problèmes de comportement (agitation, caprices…). « L’objectif est d’apprendre à l’enfant à canaliser ses émotions, à les exprimer autrement qu’en courant dans tous les sens ou en tapant du pied ; mais aussi de le rassurer – il sera tout aussi entendu s’il s’exprime différemment ! –, l’agitation constituant souvent une réponse à la peur. » Vers 7-8 ans, « les consultations tournent autour de la scolarité : difficultés de concentration, de mémorisation, anxiété, timidité… A un enfant réservé, qui redoute de déplaire ou de ne pas être à la hauteur, la sophrologie apprend à relativiser, à se détacher du regard des autres et à s’affirmer. Elle permet aussi de gagner en autonomie lors du passage à l’école élémentaire ou au collège, une étape souvent stressante pour le jeune… » La sophrologie constitue également un bon outil pour affronter une maladie chronique (un diabète, par exemple) et donne de bons résultats – dans le cadre d’un traitement global – lors de troubles du comportement alimentaire (anorexie, boulimie), de TOC, de phobies, de maladies psychosomatiques… Enfin, c’est une technique de choix pour préparer un examen scolaire, une compétition sportive…

Une relaxation ludique

« Après un temps d’échange avec l’enfant et son parent, la séance débute par des exercices de relaxation dynamique, avec des mouvements doux pratiqués en position assise ou debout, associés à des exercices de respiration. » « Imagine que tu souffles les bougies de ton gâteau d’anniversaire » ; « Pose tes mains autour de ta cage thoracique comme s’il s’agissait d’un accordéon : ouvre-le largement à chaque inspiration et replie-le à l’expiration. » Ce discours ludique incite l’enfant à diriger son attention sur sa respiration et sur ses sensations. Il s’apaise, mais apprend également à être plus présent à soi : à repérer des tensions, à apprécier une sensation de bien-être. « Avec un petit agité, qui a du mal à rester en place, la détente peut aussi passer par des exercices toniques : par exemple, piétiner sa colère en sautant sur place, évacuer ses contrariétés en serrant et desserrant ses poings plusieurs fois de suite… »

Raconte-moi une histoire

Après ces exercices, « l’enfant s’installe dans la position de son choix, assise ou allongée. Guidé par la voix du sophrologue, il est invité à détendre une à une les parties de son corps jusqu’à atteindre un niveau de détente profonde ». Peuvent alors démarrer les « sophronisations », des suggestions positives émises par le sophrologue qui lui permettent de se représenter dans des situations agréables. « Les petits n’ont aucune difficulté à se projeter dans les scénarios proposés : par exemple, pour gagner en assurance, ils vont se glisser dans la peau d’un roi et s’adresser à leurs sujets. » Le travail dans l’imaginaire est ensuite transposé dans la situation que l’enfant redoute : « Imagine-toi réciter une poésie à l’école : tu te lèves de ta chaise, te diriges vers le tableau sous le regard de tes camarades. Tout se passe bien, tu es détendu… » L’enjeu ? Laisser dans le cerveau l’empreinte d’un sentiment de réussite, d’affirmation de soi et de bien-être, avec les sensations qui l’accompagnent. « En effet, le cerveau fait peu la différence entre la réalité et ce qui est visualisé dans un état de détente profonde. Quand l’enfant sera confronté à une situation analogue, son cerveau saura qu’il est capable d’y faire face sans stress. » La séance se termine par un temps d’échange où l’enfant exprime son ressenti par le dessin, la pâte à modeler.

Le bon rythme

Un entraînement quotidien est essentiel. « Il s’agit d’exercices simples qui prennent quelques minutes, que l’enfant pourra réaliser dans le contexte qui lui pose problème. Par exemple, une respiration pour se sécuriser avant de se coucher. Il devra inspirer profondément, puis souffler d’un coup sec. Ou, pour un petit qui a du mal à rester assis en classe, la respiration sera destinée à libérer les tensions à la fois mentales et musculaires : on inspire, on bloque sa respiration, on contracte tout son corps, respiration bloquée, on souffle et on relâche. » Le protocole pour une problématique donnée ? « De six à huit séances espacées d’une semaine, parfois moins, les enfants, qui ont peu de résistances, progressant rapidement. Il est possible de pratiquer de façon individuelle (compter 50 € en moyenne la séance), ou en groupe de sept à dix (environ 10 € la séance). Dans ce cas, la séance s’apparente davantage à une activité périscolaire destinée à mieux se connaître, à s’affirmer », conclut Catherine Aliotta.

Questions au docteur Natalia Caycedo psychiatre

La sophrologie a-t-elle sa place à l’école ?
Depuis une dizaine d’années, des interventions de sophrologues existent en primaire, au collège, au lycée, en prépa… A Nice, j’ai développé un programme « Valeurs, études et sophrologie », qui est expérimenté depuis 2014 au lycée des Palmiers, où le décrochage scolaire était important.

En quoi consiste ce programme ?
Huit séances d’une heure et demie sont proposées à des groupes de cinq élèves, des adolescents peu motivés par les études. On travaille sur des thématiques variées : l’influence de l’entourage, l’amitié, le sommeil, l’assertivité, le projet de vie (professionnel et personnel), les techniques d’études (organiser son temps, son espace), la gestion du stress.

Quels en sont les résultats ?
Les relations entre élèves, et entre élèves et professeurs – qui ont aussi pu bénéficier de séances de sophrologie – se sont améliorées. Il y a moins de décrochage, les élèves étant plus confiants, plus motivés. Une jeune fille, qui est parvenue à parler en public pour la première fois, a dit : « Maintenant, ma vie ne sera plus jamais comme avant. » En effet, ce qui est acquis en sophrologie – pour gérer ses émotions, ses tensions – l’est pour la vie.


Sophrologie et acouphènes

Sophrologie et acouphènes

Les chiffres :

  • 10 à 17% de la population souffre d’acouphènes
  • Pour 1,6 millions de français, l’acouphène est agressif
  • 300 000  d’entre eux les trouvent intolérables
  • 200 000 nouveaux cas par an.

Qu’Est-ce qu’un acouphène ?

Les acouphènes sont des perceptions auditives sans un stimulus sonore extérieur ou intérieur. Dans 95% des cas, la personne est seule à « entendre » son acouphène.
Ce sont des signes de souffrance de l’oreille interne qui a des difficultés à percevoir et à transcrire les sons au cerveau.
Les acouphènes affectent souvent la qualité de vie générant stress, fatigue, irritabilité, émotivité, maux de tête, troubles du sommeil etc …

Les causes ?

L’Acouphène fait suite à la destruction de cellules auditives. Les origines principales sont :

  • un traumatisme sonore
  • un traumatisme crânien
  • un choc émotionnel
  • la prise de certains médicaments

Sophrologie et Acouphènes

Avec des protocoles adaptés et des exercices spécifiques, la Sophrologie permet de mettre à distance les bruits parasites, de gérer le stress et les émotions pour ne plus subir. La personne acouphénique  retrouve une meilleure qualité de vie.
La Sophrologie intervient à 2 niveaux :

  • sur le système nerveux (relâchement musculaire et détente)
  • sur le système limbique (gestion des émotions)

Le caractère invalidant de l’acouphène dépend de la façon dont il est perçu par ces 2 niveaux. Si ce bruit parasite est perçut dans un cadre émotionnel difficile, il se charge de négatif et l’émotionnel l’emporte favorisant et amplifiant l’acouphène.
La Sophrologie permet de mettre en place le processus « d’habituation » : il y a « habituation » lorsqu’un stimulus de quelque nature que ce soit n’entraîne plus aucune réaction du système nerveux. Il y a une interprétation neutre du cerveau.

La Sophrologie s’inscrit dan une approche globale complémentaire aux réponses apportées par les médecins ORL.
Il est primordial de consulter son médecin traitant et/ou un médecin ORL pour un contrôle complet de l’audition et un diagnostic d’acouphènes.

Je suis une Sophrologue spécialisée  Acouphènes formée par Patricia Grévin.
Je propose un programme spécifique et individualisé pour les personnes soufrant d’acouphènes ou d’hyperacousie pour permettre le processus dit « d’habituation ».

N’hésitez pas à me contacter pour toute information complémentaire.